Rechercher

Il était une fois


Tout commence à mes 12 ans je m'en souviens comme si c'était hier, je rêve d'une vie meilleure. Je vais à l'école le plus souvent; un jour je vais au marché des Bosquets à Montfermeil là où j'ai grandi.

Il est 6h du matin :

"Monsieur vous recherchez quelqu'un pour travailler ?"

"Non tu es trop jeune".

"Monsieur vous recherchez peut-être quelqu'un vous ?"

"Non tu es trop jeune".

Je continue, je demande des dizaines de fois, je cherche et je trouve cet homme qui vend de la quincaillerie, il me fait travailler et me regarde. Je déballe le camion, porte les colis qui approchent mon poids, j'ai du mal mais je le fais. Je vends les produits, je remballe tout les colis et les charge dans le camion. Epuisé le Monsieur m'aide pour finir vite et rentrer chez lui. Il me regarde et me paie 70 francs, je regarde cet argent et je me fige. Il me voit étonné et contrarié, il me dit :

"C'est bon ça te va ?

"Heu oui Monsieur".

"Tu es sûr ?".

Je lui réponds : "Oui ça va aller", toujours contrarié. Je rentre chez moi je marche et je me mets à pleurer, j'étais tellement déçu de la somme, pourquoi ai-je gagné aussi peu ? Si seulement je pouvais gagner plus.

Déjà à 12 ans j'étais celui que je serai toute ma vie, je suis le plus tenace, je n'abandonne jamais avant d'avoir gagné, je gagne toujours, je t'invite à te mesurer à moi si tu en doutes.

Viens, viens que je te montre ce que peu de gens savent sur moi.

Je continue, j'enchaîne les marchés en parallèle de l'école. Marché de Villeparisis je vends de la lingerie et je me cache de honte quand je vois quelqu'un de ma famille qui passe par là. Marché de Sevran je vends de la coloration pour cheveux et des vernis à ongles. La lingerie et tous ces produits pour femmes m'apprennent plein de choses sur elles.

Je continue à avancer, mes problèmes de dos me compliquent la vie, une douleur qui n'est jamais partie, je la porte depuis toujours, scoliose, sciatique, cervicalgie, etc. Mon père est très dur, jamais content, n'a jamais cru en moi. Il croyait aux études pas moi, je crois au travail. Ma mère la reine des reines croit en moi.

Un bisou à toutes les mères que la terre porte pour toutes celles qui soutiennent moralement leurs enfants.

Les enfants vont jouer après l'école moi je bosse au marché. À 16 ans je rêve d'aller aux USA en séjour linguistique. J'emprunte la somme de 2000 eur à mon cousin de 35 ans, je suis en alternance je ne gagne presque rien, je le rembourserai quelques années plus tard et il en fut très content. Je me retrouve en Floride avec des enfants dont les parents gagnent beaucoup. Les miens pas grand chose hélas. Ce voyage change ma vision, un jour je reviendrai vivre ici.

J'ai déjà 18 ans, je regarde "Maman j'ai encore raté l'avion", Kevin me fait rêver, le lendemain j'annonce à ma mère " Je me barre à New York visiter le Plaza Hotel et le sapin au Rockefeller Center". Je me retrouve chez l'amie d'une amie Faten, si gentille et si accueillante. Je visite la ville et j'observe, je me balade la nuit à Harlem, les gangsters me regardent de travers, rien à foutre je n'ai peur de personne, touche-moi tu regretteras toute ta vie et même après. Je visite toute la ville je marche énormément, je saigne des pieds tellement je marche. Rien ne m'arrête, je suis tenace je fais ce que je dis. J'apprends tellement outre Atlantique.

Je retourne aux USA plus de 17 fois. J'arrête l'école à 18 ans je vais travailler chez Macdo, je quitte Macdo pour être caissier chez Carrefour, je quitte ensuite Carrefour pour être vendeur de lunettes de soleil chez Solaris, je quitte Solaris pour monter mon entreprise, j'ai 21 ans, je travaille 7/7 plus de 14h par jour, je ne gagne pas grand-chose 2000 eur en 1 an. Pendant 3 ans je travaille dans le vide, je ne lâche pas, j'apprends je rencontre des gens formidables et je continue. Je garde toujours la foi, la puissance de l'esprit est si créatrice. Je ferme mes entreprises 8 ans après, l'état français provisionne bien trop de taxes sur les entrepreneurs. Je veux monter mon projet immobilier, je vais à la banque :

"Monsieur mon projet est viable, j'ai trouvé la bonne affaire, financez-moi et prenez le projet en garantie".

"Non vous êtes trop jeune !"

"Monsieur pouvez-vous me financer vous ?"

"Non vous êtes trop jeune !"

Je continue je ne lâche pas je fais toutes les banques de ma ville, ensuite celles de la ville d'à côté, ensuite toutes les banques du 93 (Est), plus de 30 banques, personne ne me finance. Vous êtes trop jeune me disent-ils, attendez que je vous montre quel type de jeune je suis ! La puissance de l'esprit surpasse toute autre forme de pseudo puissance. J'y crois et je rencontre un homme qui surpasse tous les autres, que je nomme mon Frère avec un grand F, il croit en moi. Je monte mon projet, je conçois les plans, obtiens le permis de construire, coordonne les équipes, les marchandises, je construis ces 2 maisons de A à Z, du haut de gamme, je vends le tout. J'apprends tellement sur le métier de promoteur immobilier.

J'intègre une association caritative dont je deviens le président, j'ai toujours aidé mon prochain dans le besoin, c'est une joie que d'aider à présent des handicapés, des aveugles, des diabétiques, ...

Je ne vous raconte même pas 1% de ma vie, mais j'ai choisi quelques anecdotes qui vous feront tirer une morale. Je suis quelqu'un de très discret et de secret, je me donne beaucoup de mal pour parler de ma vie privée 😞 Mais je me dois de le faire pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Aujourd'hui j'ai 29 ans, j'ai quitté la France, je me suis installé à Los Angeles, j'investis en France certes mais principalement à L.A et à Las Vegas, je vis une vie exceptionnelle grâce à Dieu.

Vous savez pourquoi ? Parce que je souhaite le bien des autres avant le mien, je donnais aux autres alors que mes poches étaient vides, je portais sur mon dos ce que les gens ne pouvaient pas porter. Je travaille dur, je ne perds jamais de vue mon objectif, je commets beaucoup d'erreurs mais c'est une bénédiction d'apprentissage. Peu de gens l'ont compris. La liste de ce que je fais chaque jour est longue et mon humilité m'empêche d'en dire trop. Alors lance-toi, fais des erreurs, "pleurs" s'il le faut, mais ne reste pas immobile et n'écoute pas les autres. Mais assume tes choix peu importe l'issue de cette prise de risque.

L'une des règles d'or est la suivante : quand tu vois quelqu'un réussir quelque chose et que tu n'avances pas de ton côté, soit rempli de joie pour lui car Dieu l'a choisi. C'est cela le bonheur, c'est voir les autres réussir. La difficulté que tu rencontres est plus bénéfique pour toi et ce qui en résultera sera exceptionnel si tu acceptes ta difficulté avec joie. Ton coeur doit se remplir de bonheur à l'idée de voir ton prochain réussir son projet. Et cela ne sert à rien de te forcer, cela doit être naturel et sincère. Pour arriver à un tel niveau tu dois en faire du bien autour de toi, encore et encore mais cela t'ouvrira des portes dont tu ne soupçonnes même pas l'existence. C'est fou ce que le monde est riche, Einstein l'avait découvert et fut toujours subjugué par la beauté et l'immensité de la création.

Que celui d'entre vous qui défend les valeurs de non-partage, de mensonge, d'être mal poli envers l'autre, de le jalouser, d'attendre de son prochain qu'il se "casse la gueule", la liste est très longue, tenez-vous prêt, la vie "merdique" qui vous a atteint ne vous quittera jamais et je vous en donne ma parole. Parole d'un pauvre type sur internet.

Le monde appartient aux gens de bien, celui qui vous dit que les gentils ne gagnent pas n'a aucune connaissance ni sagesse. Ceux que vous considérez comme mauvais et qui ont vraiment réussi sont bien moins mauvais que vous ne le pensez. Qui sommes-nous pour les juger, qui sont-ils pour nous juger. Laissons le monde aux mains de Dieu, Il sait parfaitement ce qu'Il fait. Changez ce qui est au fond de vous, laissez cette lumière émaner de votre coeur et votre vie changera de la plus belle des manières.

Si vous avez besoin de conseils je répondrai bien entendu présent et je resterai à votre disposition toute ma vie. Vous m'êtes supérieurs, j'apprends tellement de vous, merci pour cet enseignement. Merci aussi à toutes ces personnes malveillantes qui ont tenté de m'infliger du mal, que j'ai vaincu et que je vaincrai encore pendant des millénaires si cela devait être le cas.

Accrochez-vous, et soyez bon peu importe le style de vie que vous cherchez à atteindre. Le bien est universel et s'adapte à toute situation. Répandez-le et vous serez bientôt les maîtres de vos vies et obtiendrez tout ce que vous désirez.

Que ce message vous soit profitable mes amis 😉

Je retourne à mes occupations, à mon plaisir préféré, celui d'escalader les barrières de la vie 😊

Je vous aime ❤️

Salim Aïchi


8 vues

Me suivre

MSDAW HUMAN DEVELOPMENT - LOS ANGELES, CALIFORNIA, UNITED STATES OF AMERICA - ©2017